dimanche 19 octobre 2008

Repression encara ! (Internacional-Euskal Herria)

Le juge Garzón interdit l'hommage à Lasa et à Zabala

video

Le juge Baltasar Garzón a interdit une manifestation d’hommage aux Etarras José Antonio Lasa Arostegui et José Ignacio Zabala Artano prévue, samedi 18 octobre dans la localité de Tolosa (Guipuzcoa), d'où ils étaient natifs, par Askatasuna, organisation de soutien aux prisonniers basques (organisation déclarée illégale).
Le magistrat, qui a adopté cette décision à la demande de l'association de victimes Dignidad et de la Justice, considère que, cet hommage engendrerait un délit d'apologie de terrorisme. Cette manifestation devait commémorer les 25 ans anniversaire de l’assassinat des deux Etarras. L'hommage était annoncé par affiches signées Gestoras pro Amnistía et Askatasuna, récemment déclarées illégales.
Lasa et Zabala ont disparu à Bayonne le 15 octobre 1983, période pendant laquelle sévissaient les tristement célèbres GAL (Groupe Antiterroriste de Libération). Les dépouilles de Lasa et Zabala, os avec orifices de balle dans la tête, ont été retrouvées dans une fosse d'Alicante de Busot en 1985, bien qu’alors personne ne fit le rapprochement avec cette disparition. Ils ont reposé 10 ans dans le cimetière d'Alicante et ont été identifiés en 1995, quand un policier d'Alicante a lié la trouvaille des restes avec les Etarras disparus.


Aucun commentaire: