mardi 24 juin 2008

Per las carrèras de Pau



La hèsta òc, la luta tanben !

Solidaritat dab lo pòble afganés

Resistir au País : Auloron

Serada Occitana a Palautordera (Paisos Catalans)


Serada Occitana a Palautordera (Paisos Catalans) : (version en français ci-dessous)

Catalans-Occitans : La Medisha Luta.

Lo dissabte 31 de mai, Anaram Au Patac qu’era convidat a participar au dusau Art al plat, organitzat peus camaradas catalans deu casal Esbarzer de Palautordera.

Lo concèpt d’Art al plat es pro originau pr’amor que s’agis a travèrs la cultura e la gastronomia d’un pais, de desenvelopar tematicas sociaus i politicas.

La prumera edicion d’Art al plat qu’era consacrada a l’America latina e aquera dusau edicion qu’era donc dedicada a Occitania.

La serada que començè per ua iniciacion a las danças tradicionaus occitanas. Pendent mei o mens ua orada, catalans e catalanas aprenón las danças nostas en gaujor e dab arsec.

Puish, qu’estó l’òra de sopar tots amassas, plats tradicionaus occitans. A la fin deu repaish, los militans de l’ateneu popular Esbarzer, passèn un documentari qu’estó passat ja i a temps sus la televesion catalana (TV3). /El retorn d’en Joan petit/, que parla d’Occitania en abordar principaument la cultura e la lenga occitana. Lo documentari que’ns muish la maishanta evolucion de l’occitan sus tres generacions, mès tanben los esperas que podem guardar de cap a la subervita de la lenga nosta.

A la fin d’aquest, los amics catalans, que’ns deishèn la paraula entà expliacar mielh la situacion actuau, qui a pro cambiat desempuish la realisacion deu /Retorn d’en Joan petit/.

Qu’estó tà nosautes, l’occasion de tornar brembar las escadudas de las duas darrèras manifestacions de Carcassona e Besiers e de disèr que uei lo dia ua navèra cohada shens vergonha de cap a la lenga qu’apareish, conscienta e fiera d’estar occitana.

Que parlem tanben deus problems qu’encontran enqüera dens l’estat francés tau com lo manca gran de medias en occitan, o la dificultat d’escolaritzacion tau pichon e mei grans, eca…

Fin finau, conclusím en disèr que lo tribalh e la luta demoran gran ta nosautes occitans, e que lo magèr es la consciencia d’apartener ad un medish poble occitan. Qu’avom a l’encòp tanben brembar que tà nosautes d’AAP la luta tà la lenga occitana n’es pas sonque un combat culturau, mes plan un combat politic de prumèr òrdi pr’amor es merces ad era que lo noste pòble aura consciencia de la soa unitat.

Apres tot aquò, la serada contunhè en musica dab un concèrt de musica tradicionau occitana. Qu’estó l’occasion bona tà tot(a)s de botar en praticta las causas aprenudas mei avanç dens la serada. Atau, catalan(a)s e occitan(a)s dançèn shens vergonha en gaujor e dens la bon’umor dinc a tard dens la nueit : ua bera imatge de convivialitat e de partatge enter los nostes dus poples hrairs.

La serada s’acabè en cançon dab cants tradicionaus occitans dont l’imne noste, lo « Se canta ».

Volem mercejar los nostes camaradas e amics catalans de l’ateneu popular Esbarzer. Qu’eram estats encantats de partatjar aqueth moment agradable dab eths. Que’us mercejam tanben de s’interessar e de har coneisher com aquò lo pais noste e de’ns aver deishar un espaci de paraula e d’espression que’ns permitó d’explicar e har coneisher la situacion e las lutas d’Occitania.

Un gran mercès ad eths e eras tau lor arcuelh e la loa simpatia. Au plasèr de’us tornar vedér en Occitania aqueth còp entà que’ns hascan, au lor torn, partatjar la situacion deus lors Paisos Catalans !!







Soirée Occitane à Palautordera (Paisos Catalans):

Catalans - Occitans : Deux peuples, la même lutte.

Le samedi 31 mai, Anaram Au Patac était invité à participer au deuxième /Art al plat, /organisé par les camarades catalans l’athénée populaire Esbarzer de Palautordera ( à coté de Barcelone).

Le concept de /l’Art al plat/ est assez original puisqu’il s’agit à travers la culture et la gastronomie d’un pays, de développer des thématiques sociales et politiques.

La première édition de /l’Art al plat /était consacrée à l’Amérique latine et cette deuxième édition était donc dédiée à l’Occitanie.

La soirée commença par une initiation aux danses traditionnelles occitanes. Pendant plus ou moins une heure, catalans et catalanes apprirent nos danses dans la joie et l’entrain.

Puis, ce fut l’heure de manger tous ensemble des plats traditionnels occitans. A la fin du repas, les militants de l’athénée populaire Esbarzer passèrent un documentaire, diffusé il y a déjà quelques temps sue la télévision catalane (TV3). /El retorn d’en Joan petit/, traite de l’Occitanie en abordant principalement la culture et la langue occitane. Le documentaire nous montre la mauvaise évolution de l’occitan sur trois générations, mais aussi les espoirs que nous pouvons conservés quant à la survie de notre langue.

A la fin du documentaire, les amis catalans nous laissèrent la parole afin que nous expliquions mieux la situation actuelle, qui a beaucoup changée depuis la réalisation du /Retorn d’en Joan petit/.

Ce fut pour nous l’occasion de rappeler les réussites des deux dernières manifestations de Carcassonne et Béziers, et de dire qu’aujourd’hui une nouvelle génération sans honte vis-à-vis de la langue apparaît, consciente et fière d’être occitane. Nous avons aussi abordé les problèmes que nous rencontrons encore aujourd’hui dans l’état français, comme le manque important de médias en occitan, ou la difficulté de scolarisation des petits et des plus grands, etc…

Puis nous avons finalement conclut sur le travail et la lutte important qu’il nous reste à mener, et que le plus important est la conscience d’appartenir à un même peuple occitan. Nous avons par la même occasion aussi rappeler que pour AAP la lutte pour la langue occitane n’est pas seulement un combat culturel, mais bien un combat politique de premier ordre, car c’est grâce à elle que notre peuple aura conscience de son unité.

Puis la soirée continua en musique avec un concert de musique traditionnel occitan. Ce fut l’occasion pour tous et toutes de mettre en pratique les pas appris plus tôt dans la soirée. Ainsi, catalan(e)s et occitan(e)s dansèrent dans la joie et la bonne humeur jusqu’à tard dans la soirée : une belle image de convivialité et de partage entre nos deux peuples frères…

La soirée s’acheva en chanson, avec les chants traditionnels occitans et l’hymne d’Occitanie le « Se canta ».

Nous tenons à remercier nos camarades et amis catalans de l’athénée populaire Esbarzer. Nous avons été très heureux de partager cet agréable moment avec eux. Nous les remercions aussi de s’intéresser et faire connaître ainsi notre pays et de nous avoir laisser un espace d’expression et de paroles qui nous a permis d’expliquer et partager la situation et les luttes de l’Occitanie.

Un grand merci à eux pour leur accueil et leur sympathie. Au plaisir de se retrouver en Occitanie cette fois-ci pour qu’ils nous fassent à leur tour partager la situation actuelle des Paisos Catalans.
video

samedi 21 juin 2008

Manifestacions dels vinhairons a carcassona,lo 4 del junh.





tau vèder lo tract e la vidèo que'vs cau anar suu siti d'anaram.